Archives pour l'étiquette Thème

Bouquet de fleurs à l’huile

Bouquet de fleur à l’huile!

Apparu dès le XVIIe siècle, le thème du bouquet a toujours eu une place de choix dans l’histoire de la peinture et a résisté jusqu’à notre époque malgré l’abstraction!

La nature morte de fleurs, est un motif très apprécié dans un foisonnement  styles!

Même si cela paraît populaire,H. Memling, Breughel, Chardin, Courbet,

Delacroix et Manet

M.Mulders

Matisse, cliquez sur son nom pour voir l’article précédent

Van Goght, David Hockney,

Anselm Kieffer ont pratiqué sur un simple vase posé sur une table…Cela permet d’étudier la peinture, le plan, la profondeur, les nuances, les valeurs, le plein et le vide bref tout ce qui fait l’enjeu de la  recherche picturale.

Passons à la pratique!

Pour un bouquet à l’aquarelle cliquez sur cet article

NikihPeinture à l’huile:Et pourquoi ne pas essayer de peindre à l’huile, c’est à la portée de tous et si vous commencez, c’est un thème parfait! Vous pouvez acheter les trois primaires plus le blanc, mais il y a des boites de tubes de couleurs à l’huile pas très chères et pour débuter cela sera parfait  car on en trouve même dans les grandes surfaces…

Le support peut être un carton enduit d’une couche acrylique, ou un carton encollé de toile et préparé, vendu ainsi ou un châssis tendu d’une toile préparée.

Les outils:

Les pinceaux sont des brosses, plates ou arrondies.Récipients en métal ou en verre. Chiffons. Une palette pour faire les mélanges. Cela peut être une feuille de papier calque!

Le diluant: Il existe plusieurs produits, achetez en premier de la térébenthine rectifiée, nous approfondiront plus tard.

L’installation: Après avoir composé votre bouquet, placez le bien en vue, si c’est à la lumière du jour, celle ci va changer mais nous nous inspirons du modèle, ce n’est pas une étude documentaire! Pour ma part, je préfère m’installer dehors car la térébenthine même rectifiée a une certaine odeur! Si c’est à l’intérieur veillez à bien aérer. Vous pouvez faire une photo qui vous aidera si vous ne terminez pas!

Le vase ensuite: évitez de le poser sur le bord inférieur du tableau, ce  qui pourrait paraître  naïf et attention à l’importance de celui ci, il est là, comme base, qui mettra le bouquet à l’honneur. Cela s’appelle la composition!

Le Dessin avec un fusain, sans appuyer, faites quelques repères  du bouquet , du vase, de l’ombre et les grandes formes des fleurs. Ensuite vous essuyez afin qu’il ne reste pas trop de fusain.

Commencez  à peindre  le fond, voulez vous marquer deux plans? Ou simplement un fond neutre qui mettra en valeur votre bouquet? Commencez par de la peinture diluée, c’est un conseil à suivre absolument, » aller du plus dilué au plus gras »…j’y reviendrais.

Les taches colorées: toujours avec de la couleur diluée, placez les taches de votre bouquet de fleurs dans les bonnes nuances, regardez bien les vides et les pleins…La façon de poser son pinceau se voit, donc, allez dans le bon sens …L’ombre portée peut être intéressante et amène la lumière!

Terminez en posant à nouveau de la couleur en regardant les valeurs! Et quand bien même cela n’est pas réussi, vous pouvez revenir sur le travail! C’est l’avantage par rapport à l’aquarelle! N’oubliez pas de signer et dater! Bonne découverte!

Tous les styles sont permis, il reflèteront votre personnalité.

5 conseils pour démarrer une création artistique.

Comment commencer une création artistique?

Cinq conseils choisis, résultat de plusieurs années d’enseignement d’ arts plastiques, sont proposés:

 

  1. Choisir et décider d’un thème.
  2. Se documenter et faire des photos personnelles.
  3. Essayer différentes techniques sur un même thème.
  4. Ne pas chercher le résultat mais s’activer en s’amusant!
  5. Mettre toute son attention pendant un temps bien défini.

Je voulais être peintre, mais cela m’a pris le chou! Voilà des propos recueillis par Emmanuelle Touraine de la part de Stéphane Marie qui vient de publier un livre aux éditions Chêne: Silence ça pousse.

Vous l’avez déjà certainement vu à la télé  en compagnie de Noëlle Bréham. Il dessine d’ailleurs avec des feutres les plans des jardins qu’il veut transformer! Stéphane, décorateur, a fait un choix et a changer sa vie! Sa création est son jardin!

1) Choisir et décider d’un thème:

Le monde est vaste et sa représentation également. C’est pourquoi pour être plus créatif, il faut se limiter et se donner certaines contraintes .

Il n’y a rien de pire que de partir dans tous les sens…Voyez quel sujet vous importe le plus dans ce moment de réflexion ou imaginez pour qui ou pour quoi vous allez créer. C’est  peut être un cadeau , pensez à la personne à qui vous voulez  faire plaisir et pour où , quelque chose en rapport avec ses centres d’intérêt. Ci contre le dernier cadeau offert à l’occasion de l’anniversaire de mon amie thaïlandaise. Si c’est pour vous, faites vous plaisir…

 

 

Cela ne sert à rien d’imaginer » cela est difficile ou ceci est facile ». Tout est lignes,  taches,  couleurs,  valeurs…et avec la méthode  du cerveau droit, on ne dit pas les mots qui désignent la représentation. Juste, si vous êtes débutant, il faut savoir qu’offrir un portrait de la personne risque de vous fâcher à vie avec elle…Si c’est le portrait de son chat, c’est moins grave…Pour cet article, je m’en tiendrais à la nature, sujet de ce blog mais c’est encore trop vaste, les fleurs, plus réduit et enfin ce sera le coquelicot le thème du jour! J’ai constaté qu’il se fait très rare sur les côtés des routes, seuls les talus de la voie de chemin de fer en sont couverts, qui peut me dire pourquoi? Ci dessous une œuvre d’une élève peinte à la gouache.

 

2) Se documenter et faire des photos personnelles.

 

Si vous ne vendez pas vos œuvres, vous pouvez allez chercher toutes les images que vous voulez, mais si vous commencez à bien vous débrouiller et que l’on veut vous acheter ce travail…alors, il faudra faire vos photos vous même ou cueillir les fleurs . C’est un plaisir n’est ce pas?

Savez vous ce que faisait Matisse, le matin ? Il se promenait aux abords de son atelier, cherchait des végétaux, des tissus, des poteries et composait son environnement qui allait l’inspirer dans la journée!

Ensuite, il faisait de nombreux croquis et dessins préparatoires. Ce qui m’amène au troisième conseil:

 3) Essayer différentes techniques sur un même thème.

Avant de composer une œuvre , il est judicieux de faire des  dessins, des croquis, des essais dans toutes sortes de techniques (vous pouvez essayer ses techniques grâce aux conseils de ce blog  et allez voir sur les blogs de mes collègues blogueurs grâce aux liens à droite de cette page). Par exemple, démarrer avec un monotype permet d’aller à l’essentiel , le dessin est à la base de toute composition même ce n’est pas un obligation que cela doit être exactement comme  dans la réalité!

Ci- contre une aquarelle

4) Ne pas chercher le résultat mais s’activer en s’amusant!

C’est en « faisant « que les miracles arrivent: Au début, vous vous attendez à réussir grâce à votre acharnement, à atteindre la perfection! Sachez que les artistes eux même jettent énormément de réalisations et ne gardent que les meilleures ou les mettent de côté pour les reprendre plus tard…A chacun sa méthode. On parle souvent des tourments des artistes…peut être afin qu’ils cherchent à les exprimer mais si vous voulez simplement faire un cadeau à votre amie, il est préférable de s’amuser! Cela transparaît dans le résultat.

5) Mettre toute son attention pendant un temps bien défini.

Je le répéterais souvent, accordez vous du temps car quand on crée, on ne s’aperçoit plus que le temps passe: c’est bon signe, le cerveau droit ne gère pas le temps et évadez vous de votre quotidien… cela vaut  une méditation…

Voici un bouquet réalisé à la peinture à l’œuf et à la feuille d’or par Dyane,  une amie qui est partie très vite sans avoir eu le temps de réaliser son objectif de devenir une artiste reconnue , mais elle a pris beaucoup de plaisir dans le chemin de la création! Alors, n’attendez pas, la vie passe trop vite, réalisez vos rêves!

Cet article participe à l’évènement inter-blogueurs « Echanges de compétences » organisé par le blog Copywriting Pratique. Si vous avez lu cet article, à combien l’évalueriez-vous
sur 5 ? Cliquez sur la note de votre choix :
01
2345

Choisir son theme!

Qu’est ce qu’un thème en art ?

 

Un petit voyage à Marseille où j’ai rencontré une merveilleuse personne avec qui nous avons visité “L’orientalisme de Delacroix à Matisse »

Affiche de l'expo

Centre de la Vieille Charité à Marseille.

http://www.marseille.fr/sitevdm/jsp/site/Portal.jsp?document_id=11565&portlet_id=890/ m’a conduit à de nouvelles réflexions notamment sur le choix d’un thème, préalable indispensable à la réalisation d’une oeuvre.

Quand  on découvre un nouveau domaine, il est très important de clarifier les mots utilisés dans ce monde là! Car un mot comme « thème » utilisé en littérature, en linguistique, en musique, en informatique,en astrologie signifie vraiment des aspects différents. Ici nous parlons d’art et donc des genres …

Il existe différentes catégories comme le paysage, la scène de genre, la peinture d’histoire, le portrait, la nature morte….et chacune de nous trois, spectatrices visitant l’exposition, était  attirée par des thèmes différents…

Mon hôtesse, préférait les paysages, mon amie était bluffée par le rendu des corps  dans les scènes de bains et moi même était attirée par les personnages croquis ou portraits!

Chaque personne est différente et est attirée par des sujets variés!

La »nature »propose différents thèmes: paysage, portrait animalier, étude documentaire, nature morte…

Par mon histoire personnelle, la nature est présente constamment dans mes activités et pour apprendre les différentes techniques d’arts plastiques, j’ai choisi de rester dans le monde de la nature…

Le paysage est abordé dans l’article la couleur bleu: http://xn--veilartetnature-9mb.com/le-bleu/le portrait animalier dans l’oiseau http://xn--veilartetnature-9mb.com/la-ligne-5/ La nature morte dans la peinture d’un bouquet violet.

Le carnet de voyage  dans …pour découvrir les différents thèmes cliquez sur les mots clés. Vous voyez, il existe des variétés infinies et lorsque vous déciderez de vous lancer dans des créations personnelles.

Je vous recommande de choisir dans vos passions afin d’expérimenter les différents thèmes!

Les mondes: végétal, animal, minéral nous offrent déjà beaucoup de possibilités!

Vous pourrez transmettre vos émotions et vous toucherez beaucoup mieux les spectateurs!

Le choix du thème est important mais la façon et la technique utilisée afin d’exprimer le point de vue du créateur est également importante. Ci dessus, une  scène animalière:  le cheval et la technique:  gouache sur carton!

Aquarelle, mine de plomb Paris Musée du Louvre. Mbellot

Carnet de voyage

La forme, avec le soucis du détails ou non , restitue un aspect  reportage ou documentaliste…Delacroix écrit »Je n’ai commencé à faire quelque chose de passable dans mon voyage d’Afrique, qu’ au moment où j’ai oublié les petits détails…”

L'âne

thème religieux

Ci dessus, un détail. Luc Olivier Merson dans son « Le repos pendant la fuite en Egypte »  a choisi un thème religieux mais l’a traité à sa façon!

C’est très intéressant d’étudier son tableau qui appartient au musée des beaux arts de Nice où j’ai animé les visites! Les écoliers pouvaient comprendre le rôle des valeurs dans la couleur! Car ce tableau décrit une scène qui se passe la nuit à la lumière de la lune! Et voici l’exercice que je proposais pour faire comprendre le volume transmis par les valeurs claires moyennes et foncées.

crayons blanc et noir

l'âne de L.O. Merson

Le dessin est fait grâce à la méthode du cerveau droit et les clairs, moyens, fonçés sont crayonnés soit avec un crayon blanc sur un papier noir, soit avec un crayon noir sur un papier blanc…Cet exemple a été fait par un enfant.

Certains artistes vont accentuer le rendu des matières, l’effet de la lumière avec les valeurs très contrastées sur les formes et les couleurs…

detail d'un tableau de Matisse

Les acanthes

Delacroix tient un journal pendant les six mois au Maroc où il écrit et dessine dans ses “carnets de voyage”et sa correspondance. Henri Matisse et Paul Klee ont également fait ce voyage et ont abandonné certains aspects tels que la perspective: Thomas Schlesser nous dit: “Les artistes qui au seuil de la modernité, se rendent en Orient, en retiennent tout autre choses que les orientalistes du XIX e siècle….expérience des couleurs, des formes; des rythmes, elle est désormais plastique.

Les acanthes par Matisse:

Retenons: Quel thème me parle le plus?

Mon hôtesse me répond : les oiseaux!

Et pourquoi ne pas essayer toutes sortes de techniques de dessin et  de peinture d’un oiseau…il y a déjà une grande diversité d’oiseaux et se perfectionner dans ce domaine me parait être la meilleure façon de garder l’envie de créer!

Même si l’article que je vous propose est le dessin d’une fleur, cherchez à réaliser avec la même méthode un oiseau, si l’oiseau vous parle mieux!

Comprenez que c’est seulement l’expérience qui vous fera évoluer. Et vous êtes libre de faire ce que vous voulez, ne l’oubliez pas! Notre époque  nous laisse libre dans nos choix, mais il faut faire des choix!