Archives pour l'étiquette oiseau

Peinture aux trois couleurs.

Dessin peinture d’un oiseau de mer:

Matériel:

  1. Papier kraft
  2. Encre de Chine noire (ou gouache)
  3. Gouache blanche et bleu.
  4. Crayon, calame et  pinceau fin.
  5. Colle pour les modèles.

un oiseau de mer

Je viens de m’acheter un carnet de croquis en feuilles de papier kraft!

Belle occasion de faire quelques dessins d’oiseaux! Depuis plusieurs années, quand je découvre des images qui me plaisent dans les revues, je les découpe et les range car c’est une source d’inspiration!

Aujourd’hui, j’ai selectionné plusieurs images d’oiseaux de mer…Mais elles sont un peu petites , alors je vais vous montrer une méthode pour  les agrandir.

  1. Je contourne le document que j’ai bien découpé.
  2. Je trace la diagonale et je la continue.
  3. Je prolonge la hauteur et la base.
  4. Je monte où je veux de la base à la diagonale.
  5. Je raccorde par une horizontale,là où est le point de raccord et la hauteur.

Quelques soient les verticales que je monte, elle me donneront des rectangles parfaitement proportionnés au premier!Vous pouvez également construire un rectangle en calculant le double des mesures, mais cela vous connaissez!

Première étape

Je dessine les formes importantes sans appuyer en regardant les vides autant que les pleins!

Deuxième étape

Je dessine avec le calame bien taillé, les parties noires à l’encre de Chine.

Troisième étape

La gouache blanche est ensuite déposée avec un pinceau fin en respectant le sens des plumes et des formes!

Deuxième exercice!

Pour ce deuxième exercice, j’ai dessiné la diagonale sur l’image et dans le cadre agrandi afin de bien situer les formes blanches.Je viens dessiner les parties foncées à l’encre et au calame. Le feutre pourrait également servir!J’ajoute un peu de pigment bleu outremer aquarelle ou gouache (n’ayez pas peur de mélanger les techniques!) dans le blanc pour entourer l’oiseau et un peu d’encre pour le corps .

Voilà des petits exercices exellents pour changer votre regard et pour faire de très belles oeuvres. Pourquoi ne pas faire un carnet de voyage, si vous êtes au bord de mer?

Bon amusement!

 

Dessin au fusain.

Dessin au fusain d’une mésange charbonnière

croquis d'étude
fusain

Mais chaque dessin est unique et personnel!

Nous pouvons utiliser différents supports ainsi que différents outils: le crayon, le fusain, la plume…

Le dessin  peut représenter, en deux dimensions, la réalité ou pas, la transformer, la réinventer, l’imaginer. Avant de nous attaquer à représenter nos idées, pourquoi  ne pas essayer de dessiner ce que nous avons devant les yeux?

Au début des années 80, une américaine « Betty Edwards » a étudié le fonctionnement de notre cerveau dans l’élaboration d’un dessin. Elle a édité un livre très pratique « dessiner grâce au cerveau droit« remis plusieurs fois à jour.

Je vous assure que même si vous ne savez pas dessiner, cette méthode vous évite de longues heures d’entrainement comme faisaient les peintres des siècles précédents ! Ils travaillaient depuis l’aurore jusqu’au soir dans les ateliers  d’après des  plâtres,  des modèles et sur le motif…

Passons à la pratique!

Modèle:Une photo de préférence à un dessin, d’un oiseau que vous pliez en faisant un rectangle de sélection autour de l’animal.photo

Matériel:

  1. Une feuille de papier Canson ou autre, avec un grain fin.
  2. Du fusain (attention, il existe plusieurs qualités, demandez au marchand).
  3. Une gomme mie de pain (malléable) ou normale.
  4. Du fixatif ou une laque bon marché (forte).

Les étapes:posez votre imageàl'envers

  • Pliez au plus près du modèle en faisant un rectangle de sélection.
  • Posez ce rectangle à l’envers (c’est pour leurrer le cerveau!)
  • Dessinez délicatement le contour du rectangle de sélection avec le fusain.
  • Posez votre modèle bien en vue et regardez attentivement les espaces vides  ainsi que les grandes directions!
  • Dessinez la silhouette délicatement! A l’envers! N’ayez pas peur de faire des erreurs car le fusain posez légèrement s’effacera!
  • Vérifiez les espaces vides. aussi important que le modèle lorsque l’on regarde.
  • Respectez les proportions des taches, peu importe ce que l’on dessine, surtout quand on se sert d’ une photo comme modèle, qui n’est tout compte fait que des taches posées côte à côte! Croyez vous que votre imprimante se demande si elle imprime un bec ou un aile?
  • Ne mettez pas de  nom sur les choses que vous dessinez.
  • Regardez à présent les valeurs: claire, moyenne, foncée.
  • Où est le plus foncé, de quelle forme est la tache, de quelle grandeur?
  • Où est le plus clair, de quelle forme, quelle grandeur?
  • Vous pouvez gommer pour éclaircir.
  • Insistez sur les parties bien noires en faisant des petits traits serrés.
  • Corrigez en retournant le modèle et le dessin en jouant au jeu des sept erreurs! Vous connaissez?
  • Fixez avec le fixatif (en bombe ) ou avec la laque!

Ce petit exercice est très efficace pour apprendre à regardez juste et à dessiner ce que l’on voit sans pour cela faire des études académiques, ou des cours de biologie.

C’est une méthode, il en existe d’autres,mais, depuis de longues années que je l’expérimente , avec les enfants à partir de sept ans jusqu’aux adultes n’ayant jamais dessiné, cette méthode est très efficace et permet de s’affermir. Quand on arrive à représenter ce que l’on veut,c’est très encourageant et valorisant!

Bien entendu, il faut également apprendre à manipuler les outils mais cela s’acquière avec la pratique!

Faites un dessin par jour, peu importe le sujet, et vous verrez les résultats! cela prend 5 minutes sans les ombres!