Archives pour l'étiquette Ligne

Dessin au fusain.

Dessin au fusain d’une mésange charbonnière

croquis d'étude
fusain

Mais chaque dessin est unique et personnel!

Nous pouvons utiliser différents supports ainsi que différents outils: le crayon, le fusain, la plume…

Le dessin  peut représenter, en deux dimensions, la réalité ou pas, la transformer, la réinventer, l’imaginer. Avant de nous attaquer à représenter nos idées, pourquoi  ne pas essayer de dessiner ce que nous avons devant les yeux?

Au début des années 80, une américaine « Betty Edwards » a étudié le fonctionnement de notre cerveau dans l’élaboration d’un dessin. Elle a édité un livre très pratique « dessiner grâce au cerveau droit« remis plusieurs fois à jour.

Je vous assure que même si vous ne savez pas dessiner, cette méthode vous évite de longues heures d’entrainement comme faisaient les peintres des siècles précédents ! Ils travaillaient depuis l’aurore jusqu’au soir dans les ateliers  d’après des  plâtres,  des modèles et sur le motif…

Passons à la pratique!

Modèle:Une photo de préférence à un dessin, d’un oiseau que vous pliez en faisant un rectangle de sélection autour de l’animal.photo

Matériel:

  1. Une feuille de papier Canson ou autre, avec un grain fin.
  2. Du fusain (attention, il existe plusieurs qualités, demandez au marchand).
  3. Une gomme mie de pain (malléable) ou normale.
  4. Du fixatif ou une laque bon marché (forte).

Les étapes:posez votre imageàl'envers

  • Pliez au plus près du modèle en faisant un rectangle de sélection.
  • Posez ce rectangle à l’envers (c’est pour leurrer le cerveau!)
  • Dessinez délicatement le contour du rectangle de sélection avec le fusain.
  • Posez votre modèle bien en vue et regardez attentivement les espaces vides  ainsi que les grandes directions!
  • Dessinez la silhouette délicatement! A l’envers! N’ayez pas peur de faire des erreurs car le fusain posez légèrement s’effacera!
  • Vérifiez les espaces vides. aussi important que le modèle lorsque l’on regarde.
  • Respectez les proportions des taches, peu importe ce que l’on dessine, surtout quand on se sert d’ une photo comme modèle, qui n’est tout compte fait que des taches posées côte à côte! Croyez vous que votre imprimante se demande si elle imprime un bec ou un aile?
  • Ne mettez pas de  nom sur les choses que vous dessinez.
  • Regardez à présent les valeurs: claire, moyenne, foncée.
  • Où est le plus foncé, de quelle forme est la tache, de quelle grandeur?
  • Où est le plus clair, de quelle forme, quelle grandeur?
  • Vous pouvez gommer pour éclaircir.
  • Insistez sur les parties bien noires en faisant des petits traits serrés.
  • Corrigez en retournant le modèle et le dessin en jouant au jeu des sept erreurs! Vous connaissez?
  • Fixez avec le fixatif (en bombe ) ou avec la laque!

Ce petit exercice est très efficace pour apprendre à regardez juste et à dessiner ce que l’on voit sans pour cela faire des études académiques, ou des cours de biologie.

C’est une méthode, il en existe d’autres,mais, depuis de longues années que je l’expérimente , avec les enfants à partir de sept ans jusqu’aux adultes n’ayant jamais dessiné, cette méthode est très efficace et permet de s’affermir. Quand on arrive à représenter ce que l’on veut,c’est très encourageant et valorisant!

Bien entendu, il faut également apprendre à manipuler les outils mais cela s’acquière avec la pratique!

Faites un dessin par jour, peu importe le sujet, et vous verrez les résultats! cela prend 5 minutes sans les ombres!


L’interprétation d’un papillon.

Interprétation du papillon

 

les directions, les proportions

dessin au crayon

La notion de symétrie!

Le corps, la tête, le thorax, l’abdomen les antennes forment le corps du papillon auquel sont rattachées les quatre ailes en deux groupes symétriques!

L’analyse des formes, des directions, des proportions,va donner toutes sortes de variétés de papillons. Pour la décoration, la symétrie est intéressante ,il ne s’agit pas de reproduire la réalité, mais de s’en inspirer.

Passons à la pratique!

feutres de couleurs

exercice de symétrie

Matériel:document:Modèle de papillon .

  1. Feuille de papier Canson A4 ou A5.
  2. Crayon HB ou 2B
  3. Feutres de couleurs ou noir.
  4. Papier calque (si vous prenez l’option perfection)

Méthode:

  • Pliez votre feuille en deux ou dessinez le milieu avec une règle afin de déterminer le ligne de symétrie.
  • Dessinez finement , sans appuyer, au crayon HB,  la silhouette de l’insecte. L’exercice consiste à dessiner de façon la plus symétrique possible les deux côtés sans utiliser de calque (mais si vous préférez la perfection, l’usage d’un papier calque est possible!).
  • Dessinez les différentes parties ou zones dont est composé le papillon.
  • Remplissez avec le feutre noir ou de couleur, les différentes zones ainsi marquées avec le même motifs de part et d’autres de la ligne de symétrie. Ces motifs seront faits de lignes, points, courbes…la plus grande liberté est laissée à l’imagination.
  • Un conseil: cherchez une harmonie de couleurs! Couleurs chaudes ou froides mais n’en mettez pas trop!

Bon exercice! Et pour  vous documenter, vous pouvez chercher les papillons de Bernard Buffet dans google! Il a fait de très belles lithographies!

La dessin d’une plume.

Le dessin de la plume

Dans le monde oriental,

l’apprentissage de la calligraphie demandait de longues années d’apprentissage,

tout comme dans nos régions,

où les apprentis peintres commençaient dès l’âge de 6 ans à suivre un maître!

Il faut apprendre à maitriser son souffle et à améliorer la qualité de son geste.

La composition faite de vides et de pleins exprimera des sentiments tels que la sérénité ou l’angoisse.

Mais les traces de nos lignes sont toujours l’expression de notre être intérieur! C’est ainsi qu’est née l’analyse de l’écriture!

Le dessin à l’encre est très ancien: encre de Chine ou encres de couleur,( le sépia par exemple), sont traitées avec la plume, ou le calame, tige de bambou.

plume à l'encre

Les traits seront d’épaisseurs différentes et le tracé de qualités variées suivant l’outil utilisé et la manière de l’utiliser.

C’est pourquoi, je vous recommande de vous entrainer à faire toute sortes d’expériences dont voici le modèle.

Et pour ces trois exercices voici le matériel:

  1. Papier à grain fin.Blanc et de couleur.
  2. Bambou ou calame,
  3. Plume métallique. Allumettes.IL existe un grand nombre de formes de plumes mais si vous ne voulez pas faire cet achat, je vous propose de tailler une allumette que vous attacherez sur un bois avec le rouleau de papier collant et vous pourrez à moindre frais vous entraîner!
  4. Le bambou est taillé avec un cutter, sa pointe est plus ou moins effilée. On peut également couper le roseau dans le sens de la longueur afin de rendre plus flexible la pointe, et faciliter l’écoulement de l’encre. 
  5. Les modèles: que vous habitiez en ville ou à la campagne, votre regard peut toujours se poser sur une plume…et si vous craignez les maladies, on en trouve dans le commerce pour la décoration ainsi que dans les magasins d’art!

Des plumes qui peuvent elles même être taillées!

les lignes
pour la dextérité manuelle!
  • Posez la plume modèle sur le support. Ici, j’ai pris un papier un peu glacé!
  • Dessinez directement le rachis à l’encre avec la plume trempée dans l’encrier.http://www.infovisual.info/02/058_fr.html
  • Dessinez au crayon la silhouette de la plume(voir photo plus haut).
  • En contrôlant votre respiration, dessinez les barbes raides en regardant bien la direction et arrêtez vous au tracé du crayon.
  • Reprenez votre souffle, quant vous trempez la plume dans l’encrier!
  • N’oubliez pas les barbes souples!
  • Quand le travail est terminé et sec, gommez le trait de crayon.
  • Datez et signez!

Autres exercices:

dessin aux crayons

dessin aux trois couleurs

 

aquarelle et encre

plume à l'aquarelle et à l'encre

La dessin aux trois couleurs

Le dessin d’observation d’un insecte.

moustique tigre

dessin aux trois couleurs

Tout d’abord, il faut rechercher un modèle!

Le thème général: Les  insectes .

Plus particulier: Le moustique tigre! qui se rappelle à nous  avec la venue des chaleurs.

Plusieurs solutions s’offrent à nous:

  1. Trouver un moustique et l’attraper sans l’abimer!
  2. Le photographier.
  3. Trouver un document photo.
  4. Trouver un document sur Google et l’imprimer.

J’ai choisi cette solution car je sais que vous avez internet!

document pour le dessin

Par mesure d’économie, vous n’êtes pas obligé de l’imprimer.

Mais attention , respectez bien les proportions du cadre!

  • Matériel : Deux crayons, un noir et un blanc (si vous avez acheté une boite de crayons aquarelles ) vous devez les trouver.
  • Support: Un papier coloré ou un carton de couleur.

Ce travail s’appelle le dessin aux trois couleurs très utilisé par les artistes pour leurs études avant l’apparition de la photo et du numérique!

Méthode:

  1. Je dessine le cadre en entourant mon document ou en prenant les mesures. Vous pouvez changer les grandeurs en respectant les proportions!
  2. Je pose mon document à l’envers (si vous regardez votre écran d’ordinateur, tournez l’image deux fois dans le même sens !),cette méthode a été recommandée par Betty Edwards « dessiner grâce au cerveau droit ».
  3. Dessinez les lignes en regardant les vides et les directions.
  4. Posez les taches claires avec le crayon blanc.
  5. Remplissez les taches sombres.
  6. Signez et datez.

Vous pouvez corriger le dessin en faisant le jeu des sept erreurs!

La ligne d’une feuille

Les crayons

« La ligne- le trait- est un moyen utilisé par l’homme pour représenter la nature « 
outils
‘Picasso en un trait’
ed Palette…
Les enfants connaissent bien cela et si dans chaque enfant
il y a un artiste!
Comment retrouve t on cela plus tard?
Picasso, dont le père était professeur de dessin, maîtrisait celui ci dès l’âge de quinze ans, de façon académique et il a pris très au sérieux le travail de la ligne jusqu’à la fin de sa vie!
Voici une parole de Picasso qui me semble intéressante!
« Quand les gens veulent apprendre le chinois, ils pensent: il faut que
j’ apprenne le chinois, non?
Pourquoi,  ne pensent ils jamais qu’il faut apprendre la peinture? »
Alors passons à la pratique!
Je vous suggère de vous munir d’un crayon, d’un stylo ou d’un feutre ainsi que d’un papier, un kraft fera très bien l’affaire.
J’ai collé un papier kraft sur un carton pour lui donner de la tenue(il ne gondolera pas!)
Avec un crayon noir aquarelle,
j’ai regardé et dessiné les directions,
le contour, le vide, et les nervures
d’une feuille de fraisier.
Mais n’importe qu’elle feuille autour de vous fera l’affaire!
Ensuite, je me suis aperçue que la nature avait inventé le motif  »chevron »
et j’ai éduqué ma main en faisant une ligne de chevrons avec un feutre,
j’ai repris les dentelures de la feuille avec un crayon,
ensuite j’ai essayé une autre sorte de feutre que j’avais sous la main!
Avec un peu d’eau,  j’ai mouillé la feuille de fraisier faite avec le crayon aquarelle
Voilà le séance d’aujourd’hui!
Et si vous voulez assouplir votre geste, mettez une feuille de lierre par ex. dans un papier A4 plié en deux et passez le crayon gras de préférence sur le tout et vous obtenez une empreinte!
Essayez plusieurs crayons…les H sont maigres, le HB est courant et plus le chiffre des B est grand plus le crayon est gras!