Archives pour l'étiquette feutres

Le dessin d’un arbre

Dessin d’un arbre.

L’année des forêts 2011 est terminée, mais Yann Arthus-Bertrand nous a laissé un film formidable sur les arbres à voir et à revoir! La vidéo Youtube est à la fin de l’article!

 Technique: feutres noirs. Support: papier.          Après avoir étudié dans le dernier article, l’art du  pinceau à la chinoise, voici une alternative moderne qui permet  une grande diversité de graphismes. Le dessin d’un arbre aux feutres!

     Très pratiques en voyage et pour les croquis, les feutres noirs ou de couleurs, donnent de très bons dessins qui vont à l’essentiel.Il en existe à présent une grande variété  avec plusieurs sortes de pointes.  Feutres aquarelles également! Comme pour les pinceaux, il est utile d’avoir un fin, un moyen et un gros. Quand aux pointes dures ou flexibles, c’est à vous de les expérimenter et de choisir ce qui vous convient le mieux.

Le thème de l’arbre!          A cette époque hivernale, la charpente de l’arbre est facile à voir et c’est cela qui va nous permettre de l’étudier. Si vous vous promenez dans la campagne, les modèles ne manquent pas. Posez votre regard et croquez quelques arbres sur un carnet de voyage par exemple!

   Remarquez comment s’élève le tronc, y a t il des racines apparentes, d’où démarrent les branches? Comment se terminent elles?

Une fois rentré à la maison, je vous propose un autre exercice sans modèle à présent:

Sur une feuille , posez votre pointe de feutre noir et, sans soulever une seule fois la pointe du papier, construisez un arbre imaginaire, laissez vous aller, laisser courir la pointe sans réfléchir et attendez de voir le résultat sans jugement…Une très bonne façon de devenir plus créatif et plus décontracté!

Voici un extrait de conversation entre Picasso et Matisse:Picasso: Il faut chercher quelque chose qui se développe tout seul, quelque chose de naturel, de pas fabriqué, que ça se déploie comme c’est, en forme de naturel et pas en forme d’art. L’herbe comme l’herbe, l’arbre comme l’arbre, et le nu comme le nu.

Les citations sont extraites d’Henri Matisse, Ecrits et propos sur l’art,

Matisse : Je vous ai montré, n’est-ce pas, ces dessins que je fais, ces temps-ci, pour apprendre à représenter un arbre, les arbres ? Comme si je n’avais jamais vu, dessiné d’arbre… Je ne me débarrasserais pas de mon émotion en copiant l’arbre avec exactitude, ou en dessinant les feuilles une à une dans le langage courant… Mais après m’être identifié à lui. Il me faut créer un objet qui ressemble à l’arbre. Le signe de l’arbre. (Picasso approuve de la tête.) Et pas le signe de l’arbre tel qu’il a existé chez d’autres artistes… Les autres ont inventé leur signe… Le reprendre, c’est reprendre une chose morte.
Picasso : Il ne faut pas imiter la vie, il faut travailler comme elle. Sentir pousser ses branches. Ses branches à soi, sûr ! Pas à elle !… La peinture n’est pas une question de sensibilité ; il faut usurper le pouvoir ; on doit prendre la place de la nature et ne pas dépendre des informations qu’elle vous offre. (Un silence.)
C’est pour cela que j’aime Matisse. Entre lui et moi il y a notre œuvre commune pour la peinture : quoiqu’on veuille, ça nous lie.
M. (souriant) : Si tout le monde faisait son métier comme Picasso et moi faisons le nôtre…
Les citations sont extraites d’Henri Matisse, Ecrits et propos sur l’art, Herman, 1972, et de Pablo Picasso, Propos sur l’art, Gallimard, 1998.

Picasso faisait souvent cet exercice du trait ininterrompu.

Il disait: Si l’on sait exactement ce qu’on va faire, à quoi bon le faire?

 

Et comme promis voici la vidéo Des forêts et des hommes!
Bonne semaine à tous et à vos feutres!

L’interprétation d’un papillon.

Interprétation du papillon

 

les directions, les proportions

dessin au crayon

La notion de symétrie!

Le corps, la tête, le thorax, l’abdomen les antennes forment le corps du papillon auquel sont rattachées les quatre ailes en deux groupes symétriques!

L’analyse des formes, des directions, des proportions,va donner toutes sortes de variétés de papillons. Pour la décoration, la symétrie est intéressante ,il ne s’agit pas de reproduire la réalité, mais de s’en inspirer.

Passons à la pratique!

feutres de couleurs

exercice de symétrie

Matériel:document:Modèle de papillon .

  1. Feuille de papier Canson A4 ou A5.
  2. Crayon HB ou 2B
  3. Feutres de couleurs ou noir.
  4. Papier calque (si vous prenez l’option perfection)

Méthode:

  • Pliez votre feuille en deux ou dessinez le milieu avec une règle afin de déterminer le ligne de symétrie.
  • Dessinez finement , sans appuyer, au crayon HB,  la silhouette de l’insecte. L’exercice consiste à dessiner de façon la plus symétrique possible les deux côtés sans utiliser de calque (mais si vous préférez la perfection, l’usage d’un papier calque est possible!).
  • Dessinez les différentes parties ou zones dont est composé le papillon.
  • Remplissez avec le feutre noir ou de couleur, les différentes zones ainsi marquées avec le même motifs de part et d’autres de la ligne de symétrie. Ces motifs seront faits de lignes, points, courbes…la plus grande liberté est laissée à l’imagination.
  • Un conseil: cherchez une harmonie de couleurs! Couleurs chaudes ou froides mais n’en mettez pas trop!

Bon exercice! Et pour  vous documenter, vous pouvez chercher les papillons de Bernard Buffet dans google! Il a fait de très belles lithographies!