Archives pour l'étiquette dessin d’observation

Le dessin d’un arbre

Dessin d’un arbre.

L’année des forêts 2011 est terminée, mais Yann Arthus-Bertrand nous a laissé un film formidable sur les arbres à voir et à revoir! La vidéo Youtube est à la fin de l’article!

 Technique: feutres noirs. Support: papier.          Après avoir étudié dans le dernier article, l’art du  pinceau à la chinoise, voici une alternative moderne qui permet  une grande diversité de graphismes. Le dessin d’un arbre aux feutres!

     Très pratiques en voyage et pour les croquis, les feutres noirs ou de couleurs, donnent de très bons dessins qui vont à l’essentiel.Il en existe à présent une grande variété  avec plusieurs sortes de pointes.  Feutres aquarelles également! Comme pour les pinceaux, il est utile d’avoir un fin, un moyen et un gros. Quand aux pointes dures ou flexibles, c’est à vous de les expérimenter et de choisir ce qui vous convient le mieux.

Le thème de l’arbre!          A cette époque hivernale, la charpente de l’arbre est facile à voir et c’est cela qui va nous permettre de l’étudier. Si vous vous promenez dans la campagne, les modèles ne manquent pas. Posez votre regard et croquez quelques arbres sur un carnet de voyage par exemple!

   Remarquez comment s’élève le tronc, y a t il des racines apparentes, d’où démarrent les branches? Comment se terminent elles?

Une fois rentré à la maison, je vous propose un autre exercice sans modèle à présent:

Sur une feuille , posez votre pointe de feutre noir et, sans soulever une seule fois la pointe du papier, construisez un arbre imaginaire, laissez vous aller, laisser courir la pointe sans réfléchir et attendez de voir le résultat sans jugement…Une très bonne façon de devenir plus créatif et plus décontracté!

Voici un extrait de conversation entre Picasso et Matisse:Picasso: Il faut chercher quelque chose qui se développe tout seul, quelque chose de naturel, de pas fabriqué, que ça se déploie comme c’est, en forme de naturel et pas en forme d’art. L’herbe comme l’herbe, l’arbre comme l’arbre, et le nu comme le nu.

Les citations sont extraites d’Henri Matisse, Ecrits et propos sur l’art,

Matisse : Je vous ai montré, n’est-ce pas, ces dessins que je fais, ces temps-ci, pour apprendre à représenter un arbre, les arbres ? Comme si je n’avais jamais vu, dessiné d’arbre… Je ne me débarrasserais pas de mon émotion en copiant l’arbre avec exactitude, ou en dessinant les feuilles une à une dans le langage courant… Mais après m’être identifié à lui. Il me faut créer un objet qui ressemble à l’arbre. Le signe de l’arbre. (Picasso approuve de la tête.) Et pas le signe de l’arbre tel qu’il a existé chez d’autres artistes… Les autres ont inventé leur signe… Le reprendre, c’est reprendre une chose morte.
Picasso : Il ne faut pas imiter la vie, il faut travailler comme elle. Sentir pousser ses branches. Ses branches à soi, sûr ! Pas à elle !… La peinture n’est pas une question de sensibilité ; il faut usurper le pouvoir ; on doit prendre la place de la nature et ne pas dépendre des informations qu’elle vous offre. (Un silence.)
C’est pour cela que j’aime Matisse. Entre lui et moi il y a notre œuvre commune pour la peinture : quoiqu’on veuille, ça nous lie.
M. (souriant) : Si tout le monde faisait son métier comme Picasso et moi faisons le nôtre…
Les citations sont extraites d’Henri Matisse, Ecrits et propos sur l’art, Herman, 1972, et de Pablo Picasso, Propos sur l’art, Gallimard, 1998.

Picasso faisait souvent cet exercice du trait ininterrompu.

Il disait: Si l’on sait exactement ce qu’on va faire, à quoi bon le faire?

 

Et comme promis voici la vidéo Des forêts et des hommes!
Bonne semaine à tous et à vos feutres!

Palette des crayons: le bleu

La colline est bleu de chardons!

Chardons:bleu

En ce moment le bleu fait tache dans la verdure, ce sont les chardons bleu qui fleurissent…

Je suis partie à la cueillette et les chardons ont résisté à la chaleur de l’été, il y a plusieurs variétés mais ceux que j’affectionne particulièrement sont bleu…Bon exercice pour les crayons bleu.

La complémentaire du bleu est l’orange et il faut se munir de crayons bleu ainsi que d’un orange pour foncer le cœur du chardon.

Voici plusieurs essais avec des papiers de qualités différentes, n’hésitez pas à faire plusieurs fois le même motif afin de prendre de l’assurance dans le trait et également afin de voir ce qu’il vous faut comme matériel…

Avant de dessiner , j’ai mouillé le papier et celui qui n’était pas assez épais  a gondolé . J’ai failli le percer lorsque j’ai appliqué l’orange, au centre pour foncer le bleu! A l’aquarelle, il est bon de se munir d’un papier suffisamment épais.

Observez comme les éléments composant la fleur fusent du centre, respectez ce caractère!

Le centre est vraiment plus sombre …

 

  1. Je mouille le papier.
  2. Je choisi le bleu qui se rapproche le plus de la nuance du chardon.
  3. Je fais les traits qui partent du centre.
  4. Je viens ajouter de l’orange à partir du centre sur le bleu.
  5. Je peux également dessiner les tiges et les feuilles…
  6. Regardez bien, il n’y a pas deux chardons de la même grosseur!

 

Petite installation après la cueillette!

Bien protégée des moustiques, je peins également à l’huile sur un carton bombé à la couleur or, afin de profiter de la fin ensoleillée de la journée…quelle délectation!

 

 

 

ombre et lumière

Dessin d’un chat  à la méthode du cerveau droit:

Cette méthode est très utile pour apprendre à dessiner ce que l’on voit! Une étape vers plus de créativité!

La mine de plomb permet de réaliser toute la gamme de valeurs du gris jusqu’au noir…

Mais qu’est ce que ce mot « valeur » veut dire? cet homonyme est utilisé dans de nombreux domaines mais en art, il a un sens très spécifique: c’est la qualité d’un ton plus ou moins foncée ou plus ou moins claire, le blanc est la valeur la plus claire(élevée) et le noir la plus foncée (basse).Cela un rapport direct avec la luminosité!

Le support sera un papier dessin sans trop de grain, (lisse)

Le matériel: une mine de plomb et une gomme mie de pain que l’on trouve dans les boutiques de produits d’arts et même maintenant dans certaines  grandes surfaces.Une feuille de papier machine de protection.

Dans ce site, j’ai trouvé une mine monolith graphite à 1,22 centimes d’euros et une gomme à moins d’un euros!    http://www.artizi.com/index.php

Le modèle:

Afin de s’entraîner à voir juste les valeurs , j’ai choisi le modèle d’un chat blanc que j’ai rencontré pendant un séjour à Fos sur mer. L’arrivée sur ce site par un temps menaçant m’a décidée à vous parler des valeurs!

modèle pour un dessin au crayon  graphite

comment représenter un chat blanc?

Pourquoi dit on que la nuit tous les chats sont gris?

voir réponse à la fin de cet article!

Méthode:

Les contrastes sont accentués

Un moyen économique de faire ses modèles personnels!

  • J’enregistre l’image dans mon ordinateur et augmente les contrastes!
  • Je sélectionne un rectangle qui cerne le chat.
  • Je retourne le modèle (tête en bas).
  • Je dessine le même rectangle sur ma feuille très légèrement.
  • Je regarde les zones qui entourent le motif principal( le chat) et commence à poser des valeurs en crayonnant par hachures légères.
  • je protège mon dessin en plaçant une feuille de papier afin que le frottement de ma main n’abîme pas les parties déjà dessinées.
  • Le contour très clair est fait avec la gomme que je peux modeler.
  • je pose à l’intérieur de l’animal, les zones de gris en regardant la forme des taches, je peux revenir en croisant les hachures qui seront faites de préférence dans le même sens que les poils…
  • Je vérifie en remettant le modèle à l’endroit.
  • J’insiste sur les parties très sombres et j’enlève le trop de gris en posant la gomme qui absorbe le graphite…

Amusez vous en sachant que ce n’est qu’un exercice qui vous  permet de mieux voir les variations de valeurs ! Cherchez d’autres modèles en accentuant les contrastes! Plus il y a de lumière, plus l’ombre est dense et profonde!

 

expérimentez et passez à l’action!

Réponse au dicton: La nuit, nos yeux ne détectent pas les couleurs mais les différent gris nous permettent de distinguer les silhouettes ainsi que de juger de la profondeur!

 

 

 

 

 

 

 

 

Dessin au fusain.

Dessin au fusain d’une mésange charbonnière

croquis d'étude
fusain

Mais chaque dessin est unique et personnel!

Nous pouvons utiliser différents supports ainsi que différents outils: le crayon, le fusain, la plume…

Le dessin  peut représenter, en deux dimensions, la réalité ou pas, la transformer, la réinventer, l’imaginer. Avant de nous attaquer à représenter nos idées, pourquoi  ne pas essayer de dessiner ce que nous avons devant les yeux?

Au début des années 80, une américaine « Betty Edwards » a étudié le fonctionnement de notre cerveau dans l’élaboration d’un dessin. Elle a édité un livre très pratique « dessiner grâce au cerveau droit« remis plusieurs fois à jour.

Je vous assure que même si vous ne savez pas dessiner, cette méthode vous évite de longues heures d’entrainement comme faisaient les peintres des siècles précédents ! Ils travaillaient depuis l’aurore jusqu’au soir dans les ateliers  d’après des  plâtres,  des modèles et sur le motif…

Passons à la pratique!

Modèle:Une photo de préférence à un dessin, d’un oiseau que vous pliez en faisant un rectangle de sélection autour de l’animal.photo

Matériel:

  1. Une feuille de papier Canson ou autre, avec un grain fin.
  2. Du fusain (attention, il existe plusieurs qualités, demandez au marchand).
  3. Une gomme mie de pain (malléable) ou normale.
  4. Du fixatif ou une laque bon marché (forte).

Les étapes:posez votre imageàl'envers

  • Pliez au plus près du modèle en faisant un rectangle de sélection.
  • Posez ce rectangle à l’envers (c’est pour leurrer le cerveau!)
  • Dessinez délicatement le contour du rectangle de sélection avec le fusain.
  • Posez votre modèle bien en vue et regardez attentivement les espaces vides  ainsi que les grandes directions!
  • Dessinez la silhouette délicatement! A l’envers! N’ayez pas peur de faire des erreurs car le fusain posez légèrement s’effacera!
  • Vérifiez les espaces vides. aussi important que le modèle lorsque l’on regarde.
  • Respectez les proportions des taches, peu importe ce que l’on dessine, surtout quand on se sert d’ une photo comme modèle, qui n’est tout compte fait que des taches posées côte à côte! Croyez vous que votre imprimante se demande si elle imprime un bec ou un aile?
  • Ne mettez pas de  nom sur les choses que vous dessinez.
  • Regardez à présent les valeurs: claire, moyenne, foncée.
  • Où est le plus foncé, de quelle forme est la tache, de quelle grandeur?
  • Où est le plus clair, de quelle forme, quelle grandeur?
  • Vous pouvez gommer pour éclaircir.
  • Insistez sur les parties bien noires en faisant des petits traits serrés.
  • Corrigez en retournant le modèle et le dessin en jouant au jeu des sept erreurs! Vous connaissez?
  • Fixez avec le fixatif (en bombe ) ou avec la laque!

Ce petit exercice est très efficace pour apprendre à regardez juste et à dessiner ce que l’on voit sans pour cela faire des études académiques, ou des cours de biologie.

C’est une méthode, il en existe d’autres,mais, depuis de longues années que je l’expérimente , avec les enfants à partir de sept ans jusqu’aux adultes n’ayant jamais dessiné, cette méthode est très efficace et permet de s’affermir. Quand on arrive à représenter ce que l’on veut,c’est très encourageant et valorisant!

Bien entendu, il faut également apprendre à manipuler les outils mais cela s’acquière avec la pratique!

Faites un dessin par jour, peu importe le sujet, et vous verrez les résultats! cela prend 5 minutes sans les ombres!


La dessin aux trois couleurs

Le dessin d’observation d’un insecte.

moustique tigre

dessin aux trois couleurs

Tout d’abord, il faut rechercher un modèle!

Le thème général: Les  insectes .

Plus particulier: Le moustique tigre! qui se rappelle à nous  avec la venue des chaleurs.

Plusieurs solutions s’offrent à nous:

  1. Trouver un moustique et l’attraper sans l’abimer!
  2. Le photographier.
  3. Trouver un document photo.
  4. Trouver un document sur Google et l’imprimer.

J’ai choisi cette solution car je sais que vous avez internet!

document pour le dessin

Par mesure d’économie, vous n’êtes pas obligé de l’imprimer.

Mais attention , respectez bien les proportions du cadre!

  • Matériel : Deux crayons, un noir et un blanc (si vous avez acheté une boite de crayons aquarelles ) vous devez les trouver.
  • Support: Un papier coloré ou un carton de couleur.

Ce travail s’appelle le dessin aux trois couleurs très utilisé par les artistes pour leurs études avant l’apparition de la photo et du numérique!

Méthode:

  1. Je dessine le cadre en entourant mon document ou en prenant les mesures. Vous pouvez changer les grandeurs en respectant les proportions!
  2. Je pose mon document à l’envers (si vous regardez votre écran d’ordinateur, tournez l’image deux fois dans le même sens !),cette méthode a été recommandée par Betty Edwards « dessiner grâce au cerveau droit ».
  3. Dessinez les lignes en regardant les vides et les directions.
  4. Posez les taches claires avec le crayon blanc.
  5. Remplissez les taches sombres.
  6. Signez et datez.

Vous pouvez corriger le dessin en faisant le jeu des sept erreurs!