Archives mensuelles : février 2012

Le mélange des couleurs

Le mélange des couleurs

Grâce aux commentaires, je sais que certains d’entre vous ont encore du mal à trouver les bonnes couleurs!

Je recommande donc à tous de partir des trois couleurs primaires afin de devenir spécialiste des mélanges!

Réfléchissez…Votre imprimante possède seulement trois couleurs d’encre en plus du noir! Lesquelles? Le jaune primaire, le magenta, et le cyan! Vous pouvez donc réaliser un dessin ou une peinture à partir de ces trois couleurs, le blanc et le noir étant facultatifs, suivant la technique employée, transparente comme le crayon, l’aquarelle, l’encre,le pastel sec ou couvrante comme la gouache, l’acrylique, ou l’huile, le pastel gras!

Et pourquoi, les trois primaires? si vous essayez avec d’autres nuances de bleu, de rouge ou de jaune, les couleurs obtenues sont parfois décevantes alors qu’avec les trois primaires, les tons sont  très frais mais le principe des complémentaires marchent pour toutes les nuances évidemment! Et il sera toujours temps d’acheter d’autres couleurs plus tard!

Depuis que j’enseigne dans les écoles et les associations, je passe chaque fois par une session: comment faire le mélange des couleurs car même si, depuis la maternelle, vous utilisiez surtout les trois primaires, c’est toujours resté un peu confus et faire l’exercice proposé ci dessous est assez amusant car vous pouvez choisir n’importe quel thème pour le réaliser.

Peu importe la technique choisie!

 

 

       Le procédé est toujours le même: Prendre une feuille blanche posée dans le sens paysage et la diviser  en six parties égales! Remplir chaque case par une couleur dans le thème que vous voulez, cela peut être des oiseaux, des fleurs, des fruits, des silhouettes…celles ci ont été réalisées avec des crayons aquarelles:Le jaune sera entouré de violet le mélange des deux autres primaires. Le violet servira pour foncer la partie sombre et le mélange des deux servira à faire l’ombre portée!

Le magenta sera entouré de vert, le mélange de jaune et cyan. Le vert servira à foncer la partie sombre du magenta et le mélange des deux autres fera l’ombre portée du rouge!

Même principe pour le cyan foncé grâce à l’orange, mélange du jaune et du magenta!Et vice versa l’orange est foncé par le bleu!

Les cases dessous sont remplies par le violet, le vert et l’orange de la même façon!

Si vous avez du mal à retenir, faites plusieurs fois ce petit exercice et ensuite cela deviendra automatique!

Avec les enfants, je coupe les cases et nous jouons à faire les bons mariages: jaune et violet, rouge et vert, bleu et orange. C’est en s’amusant qu’on apprend!

Vous pouvez réviser en regardant les articles du mois de septembre ou le travail est fait au crayon!

Aujourd’hui, j’ai trouver dans le jardin, juste après la neige, les premières fleurs et c’est la vie qui renait! car voir les couleurs, entendre les oiseaux, sentir les parfums, et goûter aux saveurs font que je me sens vivante et dans l’instant présent! pourquoi ne pas partager ces émotions en les peignant?

 

 

 

C’est en peignant qu’on apprend à peindre! Bonne semaine et n’hésitez pas à laissez des commentaires afin que je saches ce qui vous intéresse!

Paysage de neige à la caséine

Paysage de neige: caséine.

Bien que j’habite près de Nice, la neige à recouvert mon environnement !

Le jardin  le jour où la neige tombe…et le lendemain quand le soleil revient…
Je suis certaine que très peu d’entre vous ont été épargnés ce mois ci, alors je vous propose d’expérimenter une nouvelle technique avec pour thème : paysage de neige et pour technique, la  peinture à la caséine.

Peinture à la caséine

Matériel:

  • Acheter un pot de fromage blanc à la faisselle avec le moins possible de gras.
  • Vous procurer de la chaux aérienne en pâte. Je l’utilise également pour peindre mes murs.Les recettes de peinture à la chaux sont anciennes. La chaux possède  certaines propriétés , elle régule l’hydrométrie et l’humidité, assure la protection des murs tout en les laissant respirer. De plus, la peinture à base de chaux possède une transparence particulière intéressante pour certains effets décoratifs.
  • L’huile essentielle de clous de girofle aidera à la conservation.
  • L’huile de glycérine amènera une plus grande souplesse.
  • Quelques pots de pigments. Afin d’éviter d’en acheter trop, vous pourrez également utiliser vos aquarelles.
  • Carton de récupération.Recette: égoutter le fromage blanc, ajouter une petite cuillère de chaux, quelques gouttes d’huile essentielle de clous de girofle, un petit peu de glycérine et mélanger dans un récipient sans métal, avec une cuillère en plastique, et laisser le mélange se faire quelques temps. Vous allez constater que le résultat devient plus liquide. Ce sera l’agglutinent des pigments.

Pour voir comment procéder, je vous propose de regarder cette vidéo:

Dans cette démonstration, je vous montre comment composer un paysage imaginé, mais vous pouvez également vous inspirer d’une photo comme d’en l’exemple plus haut, de préférence personnelle, car si vous pouvez copier pour votre usage n’importe quelle photo, vous ne pourrez pas vendre votre œuvre…

Même si vous n’y êtes pas encore, je vous invite à créer vous même vos modèles car c’est le départ de votre création. C’est une habitude à prendre.

Cette technique est très peu coûteuse, vous pouvez décorer des murs si vous en avez envie…Dans les écoles où je la fais pratiquer, les enfants sont étonnés de voir qu’il est possible de peindre avec du fromage blanc et voici une de leurs œuvres!

 

 

 

 

 

 
A vous d’essayer!  et laissez moi vos commentaires!

collectionneur

Collectionneur, chineur.

Cette semaine, nous allons nous pencher sur un autre aspect d’éveil art et nature.
Si en général, je vous propose des exercices pour améliorer vos moyens d’expression,
il est évident qu’il faut connaitre ce que l’on a envie d’exprimer!

Cette réflexion est venue à la suite d’une visite chez une dame dont les murs sont couverts de merveilleux pastels, de lumineuses  aquarelles, de pochades, et d’objets artisanaux récoltés tout au long de sa vie.

Elle m’avoua être incapable de dessiner ou de peindre mais à sa façon , en chinant toutes ses œuvres, elle a fait preuve de créativité! Car, en fréquentant les puces, les vides greniers, les salles de ventes, il est possible de réunir des petites merveilles et  la façon d’aménager sa maison est la preuve qu’elle possède un regard très affuté et un goût très prononcé pour l’art et la nature.Il s’agissait surtout de tableaux d’animaux et de paysages.

La mode actuelle, n’est plus aux accumulations mais on peut très facilement mettre en avant une ou l’autre découverte à tour de rôle. Cela vous nourrira et vous pouvez  découvrir par ce biais, quels sont vos  thèmes de prédilections.Les chineurs connaissent cela! Par exemple ils réunissent tous les chats ou les coqs…qu’ils rencontrent dans différentes techniques.L’important dans cette recherche est de ne collectionner que des coup de cœur! Ce n’est pas la valeur monétaire qui compte mais la valeur que vous lui donnez.

Les musées ont été nourris grâce à des collectionneurs qui ont fait don de leur vivant ou après leur mort de tout le lot! S’ ils n’avaient pas existé, des artistes auraient eu beaucoup de mal à  se faire connaitre! Les artistes eux mêmes achetaient à leurs copains des travaux réalisés  avant qu’ils ne soient connus.

A présent, les vides greniers apparaissent dans tous les coins , les salles de ventes , et les puces vous permettent d’acquérir  pour un somme modique,  de bonnes études, c’est à vous et à votre nouveau regard de voir si cela vaut la peine de se le procurer! La signature importe peu, c’est la qualité du travail et surtout l’émotion que vous ressentez face à ce dessin ou à cette peinture qui est primordiale. Ensuite, comme autrefois, vous pouvez essayer de copier l’œuvre, pour comprendre comment l’artiste à procédé, ou faire à sa manière… Picasso étudiait les anciens et s’en inspirait car ne croyez pas que les idées vous tombent du ciel, elles se nourrissent de l’air du temps et de votre histoire personnelle!

Voici les propos d’un professeur chineur: Béla Gömör est toujours à l’affût pour  trouver et présenter les maîtres inconnus de l’art hongrois.

J’adore acheter soit aux marchés des puces soit lors des ventes organisées par des galeries des peintures ou des dessins dont l’auteur m’est totalement inconnu.Mon but n’a jamais été de thésauriser, de considérer la valeur marchande des œuvres. Ce qui m’intéresse le plus, c’est de chiner librement, sans contraintes, sans préjugés et de trouver des œuvres qui me plaisent. A la question de savoir comment il présente ses trésors sur les murs de sa maison, le professeur répond qu’il les change assez souvent au gré de ses humeurs et de ses envies…

Si toutefois vous n’avez pas ce goût de collectionner ou pas les moyens, rien ne vous empêche de faire une recherche sur internet pour récolter des images qui représentent vos tendances: cette recherche vous permettra également de voir ce que vous n’avez pas envie de faire!

La collection de bulbes ou de variétés  de plantes peut vous attirer: cela fera de bons modèles plus tard!

 

 

Voici un lien utile: http://vide-greniers.org

Bonne semaine et n’hésitez pas à faire des commentaires afin de me faire part de vos envies!