Archives mensuelles : décembre 2011

fleurs blanches hivernales

Fleurs blanches pour l’hiver.

L’hiver a aussi sa moisson de fleurs: roses de Noël, perce neige, ou édelweiss.

Ci-contre la rose de Noël, merveilleuse au jardin qui brave les rigueurs de l’hiver.

A planter à l’ombre, à l’abri du vent,

dans un sol profond, riche,

toujours près de la maison

pour l’avoir à portée de vue.

Comment peindre des fleurs blanches?

ET voici une vidéo de fleurs blanches photographiées cette année

Le sujet a déjà été traité dans l’article la couleur blanche ou je vous montre comment peindre un chat blanc, il  suffit de cliquer sur le lien ci dessus!

Regardez ces différentes images…

Comment faire ressortir le blanc?

Le fond plus ou moins contrasté donnera la forme des fleurs.

Il suffit de commencer par le fond:

 

Les détails se feront après.

 

 

 

 

L’aquarelle demande un peu d’expérience,c’est pourquoi je vous invite à pratiquer, c’est le SECRET!

A bientôt, Nicole

Création de cartes en collage

Carte de vœux:collage

Cette semaine, à l’approche des fêtes, pourquoi ne pas faire vous même vos carte de vœux?  Avec vos enfants qui sont en vacances, ce sera une activité créatrice et ludique.

Comment procéder?

  1. Première décision, sur quel support et de quel format? du papier Canson de couleur ou blanc fera l’affaire.
  2. Rassembler les outils: ciseaux colle, règle, cutter…
  3. Penser aux personnes à qui vous envoyez cette carte!Vous pouvez faire une liste.
  4. Mettez vous une musique inspirante…et c’est parti!

Des cartes découpées  dans du papier de couleur au format d’une enveloppe peuvent être utilisées, mais il  existe dans le commerce  des cartes de couleurs avec leurs enveloppes assorties!

Avant la construction de votre composition, car c’est bien de cela qu’il s’agit, pensez très fort à la personne à qui vous l’enverrez et vous adapterez les motifs suivant les cas sans  renier votre personnalité exactement comme lorsque vous choisissez un cadeau!

Découpez les éléments qui vous paraissent intéressants mais attendez avant de les coller car vous allez aménager l’espace jusqu’à ce que vous soyez entièrement satisfait!

Pour assembler différentes matières, du Gesso transparent convient très bien. On en trouve dans les boutiques d’articles d’arts. Vous le posez au dessous et au dessus des morceaux.

Le blog s’intitule éveil art et nature, c’est pourquoi ,je propose ici des éléments de la nature mais vous êtes entièrement libre, vous êtes créateur! Et si, dessiner et peindre vous fait peur, découper  dans les revues tout ce que vous voulez! Ou faites des photos : ici , je me suis offert des roses de Noël et je les ai photographiées! Je me fait plaisir et ensuite je donne ce plaisir…Hélébores

Plus d’excuse pour la créativité, le collage pour des cartes de vœux n’est pas enfantin, mais c’est un moyen d’entrer dans la création avec très peu d’ingrédients. Si vous êtes courageux et si vous avez le temps, faites une carte pour vos amis et votre famille et envoyer les par la poste…Ils seront contents de recevoir cette attention personnalisée et vous verrez qui vous répondra!

Si vous avez moins de temps, faites en au moins une que vous pouvez scanner ou photographier et imprimez la en plusieurs exemplaires…ou envoyer la, tout simplement par mails ,c’est moins coûteux…nous avons vraiment le choix!

Je vous souhaite bien du plaisir et des moments de complicité avec les êtres chers près de vous et, si vous êtes seul, penser aux autres en créant fait du bien au coeur, bonne !   Nicole

 

Poisson à l’aquarelle

Comment peindre un poisson à l’aquarelle?

L’eau, élément indispensable pour l’aquarelle

Allons un peu voir  l’eau, élément peu étudié dans ce blog jusqu’à présent si ce n’est par la technique de l’aquarelle qui privilégie l’eau pour transporter les pigments ! Tout comme le poisson dont c’est l’élément, mouvant, fluide si difficile à saisir…

L’article du début sur le bleu peut être revisité en cliquant dessus, l’étude de l’aquarelle est une perpétuelle recherche car le peintre ne maitrise jamais cet élément qui varie suivant le cycle d’inondation ou de sècheresse. Une fois le travail terminé, il ne subsiste plus une goutte d’eau mais les conséquences sont bien visibles, un peu comme après une inondation!

Seule l’expérience peut vous amener des résultats très attendus mais parfois des miracles se produisent dès les premières approches tout comme dans ces exemples réalisés par des enfants qui n’avaient jamais utilisé cette technique!


Petit rappel: chaque technique réclame les outils adéquats et  le support est important:

    1. Le poids du papier de 300g/m2 s est un minimum car le gondolage durant le travail dérange mais on peut y remédier en agrafant sur un châssis le papier mouillé…ou en le scotchant sur un carton. C’est peut être pour cette raison et le prix du papier que les écoles utilisent si peu cette technique.Il y a de nombreuses marques et le mieux c’est d’acheter plusieurs grandes feuilles de grains différents que l’on peut couper afin d’essayer et de voir laquelle vous convient le mieux
    2. Les pinceaux, avant d’acheter des pinceaux relativement chers essayez tout d’abord tous ceux que vous possédez. Ceux qui pompent l’eau peuvent être très utiles quand par exemple on aspire un trop plein d’eau…Un pinceau bien pointu est indispensable pour les tracés fins et si les poils sont longs, ils accroissent la capacité de rétention d’eau et sont très souples.
    3. La palette des couleurs: avec les trois primaires pour commencer, cela suffit mais prenez une bonne marque qui assurera la transparence et la luminosité de la couleur.
    4. Le blanc:Attention, lorsque vous voulez laisser du blanc, il faut faire une réserve: En laissant sec cet endroit et en n’y touchant pas ou en posant  de la gomme à masquer produit spécial vendu dans les boutiques spécialisées.Un bougie peut le remplacer ou un pastel gras blanc si vous ne voulez pas faire trop de frais.
    5. Le thème, le poisson afin de nourrir votre créativité, je recommande de partir de l’étude de la nature comme le peintre l’a fait pour le coq de la semaine passée…si à la fin le résultat s’éloigne de la réalité , c’est très bien car chaque peintre est créateur, il ne faut pas l’oublier!

Méthode:

  • Préparer le support dans les bonnes proportions. Scotcher ou agrafer le papier mouillé.
  • Examiner attentivement le modèle en remarquant les zones sombres et les claires.
  • Mélanger vos couleurs dans la palette pour obtenir celle désirée.
  • Poser les couleurs en commençant par les claires, si elles fusent reprendre avec le pinceau ou le chiffon.
  • Les détails peuvent être traités aux crayons aquarelles ou avec un pinceau dont la pointe est parfaite,regardez attentivement les détails des aquarelles ci dessous!

Depuis très longtemps, je possède une reproduction d’une aquarelle de Meyer-Gaster qui édite toujours de merveilleux calendriers! Vous pouvez en commander sur son site en cliquant sur son nom.

Bonne semaine et bon apprentissage! Nicole